Les ministres de Dieu

Qu’est-ce qu’un apôtre ?

Jean 13 : 16 : « Le serviteur n’est pas plus grand que son Seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé ». Le mot apôtre n’existait pas dans l’ancien testament.

Du grec apostolos, c’est-à-dire un envoyé, l’apôtre est celui que le Seigneur envoie.  Son rôle principal est de fonder,  bâtir,  édifier les églises locales.  Il a pour mission de poser le fondement de l’église, fondation de la vie chrétienne.

Selon 1 Corinthiens 3 :10-11, Tout apôtre qui ne conduit pas les croyants à s’appuyer sur Jésus Christ est un faux apôtre.  Paul le dit,  le fondement de toute église est Jésus.  Un apôtre est motivé par la prédication de l’évangile du Christ Jésus.  C’est un amoureux de l’évangile, appelé à annoncer la vie qui est en Jésus-Christ (Romains 1 :1).

Dans 2 Timothée 1 : 8-12, Paul demande à Timothée de ne pas avoir honte de l’évangile ni de lui, prisonnier de Christ.  Il lui demande de souffrir avec lui pour l’évangile : la puissance de Dieu qui sauve toute personne. C’est pour cet évangile qu’il a été établi prédicateur et apôtre pour instruire les païens.

Un apôtre est aussi un homme de terrain.  C’est le seul que le Seigneur envoie sur une terre vierge, le seul ministère qui peut toucher aux autres ministères.  Il évangélise pour gagner les âmes (Evangéliste), puis il s’occupe des brebis (Pasteur), les enseigne (Docteur) et cherche la directive de Dieu pour le peuple (Prophète).  L’apôtre est donc polyvalent ; c’est un bâtisseur, un pionnier.  Il a la capacité d’aller de lieu en lieu même dans les endroits difficiles pour annoncer l’évangile.  C’est un défenseur de la sainte doctrine (1 Thessaloniciens 2 :2-4). Il ne cherche qu’à plaire à Dieu en veillant sur l’évangile.  Il a la vision de l’œuvre de Dieu.  Il enseigne, corrige et reprend les faux serviteurs d’une part, et veille sur la bonne marche des églises qu’il a fondées et garde le contact avec elles même s’il est éloigné d’autre part. Enfin, s’il ne peut pas aller visiter les églises, il envoie des émissaires : 1 Thessaloniciens 2 :17-18.

Notons qu’annoncer L’évangile n’est pas seulement le propre de L’apôtre.  C’est le travail de tous les croyants en Christ.  Jésus est le plus grand apôtre car envoyé par son père.  Dieu a envoyé son fils, le fils a envoyé des apôtres et les apôtres envoient d’autres personnes.

Qui est le Prophète ?

Choisi par Dieu du milieu du peuple (Deutéronome 18 :15) pour être son porte-parole (Exode 16 :1-2), le Prophète est le serviteur de Dieu dont la compétence est d’apporter les révélations de Dieu à l’église (1 Pierre 1 : 10-12). Il peut prédire l’avenir ou annoncer un événement avant qu’il ne se produise (Actes 11 : 25- 30). Il apporte aussi les prophéties.

Le Prophète a la capacité d’exercer certains dons surtout les dons liés à la parole notamment la parole de connaissance, le discernement, et même l’interprétation du parler en langues. Sous l’inspiration du Saint-Esprit, le Prophète est un messager de Dieu pour l’église.  Notons cependant qu’il y a le don de prophétie qui est donné à tout le monde. Ainsi, Tout le monde peut prophétiser mais tout le monde n’est pas Prophète.  Dans Actes 21 : 7-11, Les filles de l’évangéliste Philippe prophétisaient sans être prophétesse.  Les enfants peuvent prophétiser en passant du temps dans la présence de Dieu.

Par ailleurs, c’est dangereux une église qui a seulement un Prophète sans aucun autre ministre.  Dieu a établi premièrement des apôtres.  Et des là naissance de l’église,  l’apôtre et le Prophète marchent ensemble.  Un apôtre est capable de corriger un Prophète si ce que dit ce dernier n’est pas conforme à l’évangile, car il est celui qui veille sur la doctrine.

Ezéchiel 3 :17 nous révèle que le prophète est une sentinelle. C’est pour cela que les rois en Israël collaboraient étroitement avec les prophètes (Jérémie 6 : 16-19).

L’évangéliste

Un évangéliste est un prédicateur de la bonne nouvelle, zélé pour l’évangélisation car affamé et assoiffé de gagner des âmes.  C’est pour cette raison que ce ministère est souvent accompagné de puissance et de guérison pour attirer les incrédules à Christ.

La présence de l’évangéliste dans l’église locale permet d’inspirer, d’encourager et d’entraîner les croyants à l’évangélisation car le travail d’évangélisation est pour tous, même les autres ministres :  C’est là le travail que Christ a confié à ses disciples.

Il peut arriver que l’évangéliste se retrouve sur un terrain où il n’y a pas d’apôtre ; dans ce cas, il peut poser le fondement de l’église et commencer à en prendre soin temporairement.  C’est l’exemple de Timothée qui avait été laissé par Paul dans une église pour édifier la communauté tout en lui rappelant que son ministère était celui de l’évangélisation (2 Timothée 4 : 5).

Le Pasteur

Du grec poimen, un pasteur est un bouvier ou encore un berger.

Selon 1 Pierre 2 :25, un pasteur est un gardien ; à ce titre, il veille sur les âmes que les évangélistes ont gagnées.  Jésus est le berger par excellence, le grand Pasteur des brebis (Hébreux 13 :20).

Au Moyen Orient, le berger veille sur les troupeaux pour les défendre contre les prédateurs.  Un Pasteur doit veiller sur chaque membre de l’église et le défendre.  Il est là pour que les brebis ne soient pas déchirées.  C’est pourquoi tout bon Pasteur n’aime pas qu’on lui vole ses brebis.  Le berger dirige les brebis vers les lieux où ils peuvent se restaurer.  C’est pour cela que David a proclamé que l’Éternel est son berger et le conduit dans de verts pâturages.

Le rôle du pasteur consiste également à soigner les brebis blessées ou malades. Le berger aime aussi ses brebis, vit tellement avec elle et développe une complicité avec elles.

Et tout bon berger doit savoir que les brebis n’ont pas les mêmes caractères. De même, le bon berger fait le décompte de ses brebis régulièrement et s’il constate qu’il en manque, il sort pour aller les chercher.  Il est aussi prêt à mettre sa vie en danger pour les sauver.

En définitive, un vrai pasteur ne peut jamais condamner un enfant de Dieu même s’il a péché :  C’est un homme de confidence. Aussi, tout comme une maman prend soin de son enfant et le nourrit pour le faire grandir, tel est le rôle du pasteur.

Le docteur

Un docteur est un homme de Dieu qui a la capacité de communiquer la connaissance, de nourrir, de discipliner et d’instruire les croyants.  Il forme et équipe ceux qui sont appelés pour le ministère.

Le docteur est oint pour bâtir sur la fondation posée par les apôtres et les prophètes en communiquant la doctrine pure de l’église.

Les commentaires sont fermés.