« 28 février », ce n’est pas une date mais le nom d’une école dans laquelle la mission va faire ses premiers pas. C’est d’abord une douzaine de personnes qui se réunissaient les dimanches soirs dans un salon de leurs maison pour prier, chanter et méditer la parole de DIEU. Au fil des années le nombre va grandir, la nécessité s’est donc imposée de changer de lieu. Ainsi à côté de ladite maison, il y avait une parcelle vide. Un frère du nom de Antonin GOMEZ, professeur d’économie qui connaissait le propriétaire de cette parcelle a mené les démarches au point où la parcelle nous a été laissée. Ainsi nous avons mené les activités pour à peine trois mois. C’est alors que nous avons été contraint par les forces de l’ordre, à quitter les lieux alors qu’on se préparait pour un contrat en bonne et due forme.
Un autre frère du nom de Noël AHOUNOU dont la maison était à 100 mètres de là, va nous abriter. C’est alors que pendant quelques années nous avons adoré l’Éternel DIEU dans sa maison. Par ailleurs nous avions mené les démarches nécessaires pour avoir une parcelle dans les parages. Dieu exauçant nos prières, nous a permis d’acheter une parcelle à environ 200 mètres de lieu où nous étions. La parcelle nous coûta une somme de 14 millions. Depuis l’an 2000 à ce jour nous continuons de célébrer l’éternel Dieu en ces lieux.
Située à Cotonou, capitale économique du Bénin sur le continent Africain, la Mission est fondée en 1995 selon l’appel et la vision que le Seigneur JÉSUS-CHRIST a communiqués à son Prophète Emmanuel ADANKON. Cette Mission est sous la direction du Saint-Esprit. Elle est animée par les ministres du Seigneur, selon leur appel, en collaboration avec les frères et sœurs en Christ, disciples de JÉSUS-CHRIST, selon les talents et les dons spirituels reçus du Seigneur.

La Mission est constituée d’hommes et de femmes nés de nouveau confessant JÉSUS-CHRIST comme leur seigneur et sauveur personnel. Elle est apolitique, non raciale et sans distinction de sexe. Elle est une association non gouvernementale, interdénominationnelle et internationale à but non lucratif.

Elle prend le nom de : «Mission Internationale pour la Restauration Humaine et l’Evangélisation » en abrégé (MIRHE). Aussi les statuts et règlement intérieur ont été adoptés quatre ans après par une assemblée générale.

Aujourd’hui la mission MIRHE est constitué de plus de milliers de membres dans plusieurs pays différents.

Que la grace et la gloire de Dieu subsiste à jamais sur la mission MIRHE. Amen…